Badger-Daylighting-Corporate-Logo-Home-Page-720px

Ici à BADGER, nous pensons qu’il faut forger des liens positifs et mutuellement bénéfiques avec les leaders, les communautés, les gens, et les entreprises autochtones. Ces liens se fondent sur la confiance mutuelle, le respect, la transparence, ayant comme résultat la réalisation des objectifs communs.

Ces objectifs comprennent, mais ne se limitent pas à la formation/l’accès à l’emploi, et le partage des bénéfices.

BADGER s’est engagé à forger des relations d’affaires formelles avec les communautés autochtones, lesquelles seront régies par les principes suivants :

Nous reconnaissons les droits légaux, constitutionnels, et du Traité du peuple autochtone au Canada et des Tribus aux États-Unis.

Nous reconnaissons qu’il y a des Nations autochtones et tribales avec des cultures, des langues et des priorités uniques.

Nous nous engageons à avoir des relations honnêtes et transparentes avec les nations autochtones.

Nous nous engageons à travailler avec les dirigeants autochtones et leurs membres afin de réaliser des avantages pour eux, par la formation, l’emploi, le développement des affaires et les partenariats d’affaires.

BADGER s’engage à une sensibilisation continue de nos employés, affiliés, et de nos fournisseurs sur nos principes, objectifs, et nos engagements, afin d’assurer le succès mutuel.

BADGER a pris les engagements suivants :

Dépasser les attentes gouvernementales et de l’industrie par rapport à l’inclusion des Autochtones dans les projets et les opérations courantes.

Offrir à nos partenaires autochtones des opportunités d’affaires et d’accès à l’emploi en dehors de leurs terres délimitées.

Offrir aux communautés des parrainages qui auront un impact sur leur culture et initiatives d’emploi.

Aligner des entreprises partageant la même vision – autochtones et grandes entreprises.

LA RÉALISATION PAR BADGER DE L’APPEL À L’ACTION DE LA COMMISSION DE VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION (CVR)

BADGER s’est engagé avec Straight Talk AboriginalAwareness Training Inc., une entreprise de conseil et de formation détenue et dirigée majoritairement par des autochtones, pour nous aider et nous guider à travers les difficultés liées au travail avec les peuples et communautés autochtones de l’Amérique du Nord.

De ce fait, nous comprenons que notre équipe a beaucoup plus à apprendre et à faire en ce qui concerne l’établissement des liens, en plus de gagner la confiance et le respect du peuple autochtone, des communautés et des autochtones.

Grâce à la plateforme exclusive d’apprentissage en ligne à cinq modules de Straight Talk, l’équipe de direction de Badger et les responsables des opérations ont déjà reçu unecertification complète pour ce programme de 4,5 heures appelé STAAT (www.staat-training.com). Il faut dire à ce stade que nos perspectives et notre compréhension du peuple autochtone de l’Amérique du Nord ont beaucoup changé grâce à ce programme de certification unique et informatif.

(A) Introduction aux peuples autochtones

  •     Histoire des Traités et Traités modernes
  •     Droits autochtones et droit de propriété
  •     Introduction à Loi sur les Indiens & les pensionnats indiens
  •     Peuples autochtones/exemples de réussites
  •     Quiz #1

(B) Loi sur les Indiens et les pensionnats indiens

  •     Loi sur les Indiens et agents indiens
  •     Les Impacts de Loi sur les Indiens
  •     Gouvernance des Premières Nations ;utilisation des terres ; Restrictions en affaires
  •     Histoire des pensionnats indiens et leurs impacts
  •     Allons de l’avant : Convention de règlement relative aux pensionnats indiens ; Commission de vérité et réconciliation
  •     Éducation des Premières Nations – Investissement dans l’avenir
  •     Quiz #2

(C) Mythes et Idées erronées

  •     Mythe #1 : Les Autochtones ne paient pas d’impôts
  •     Mythe #2 : Les peuples autochtones et leurs dirigeants ne sont pas tenus responsables
  •     Quiz #3

(D) Revendications territoriales et responsabilité de consulter

  •     Revendications territoriales et droits fonciers issus de traités
  •     Revendications territoriales spécifiques et complètes
  •     Succès socioéconomiques grâce à des victoires en revendications territoriales
  •     Peuples autochtones et développement des ressources naturelles
  •     Responsabilité de consulter et d’accommoder
  •     Jugements de la Cour Suprême du Canada– Passés et Présents
  •     Quiz #4

(E) Travaillons ensemble sur le terrain

  •     Diversité globale dans le milieu de Travail
  •     Femmes : Gens de couleur ; harcèlement en milieu de travail
  •     Travailler avec les Peuples autochtones et tisser des liens
  •     Respect ; honnêteté, ouverture d’esprit, spiritualité et cérémonies
  •     Peuple autochtone et communication en milieu de travail
  •     Espace personnel : contact visuel ;humour ; poignées de mains ; gérer les conflits
  •     Embaucher et retenir les Autochtones
  •     S’engager avec la communauté ; exemples de réussites
  •     Quiz #5 & Certification

En plus de la formation et sensibilisation autochtone susmentionnée, BADGER est en conformité ou est dans le processus pour se conformer à l’Appel à l’Action de la Commission de vérité et réconciliation #92 à travers les activités suivantes, et plus :

 

(A) BADGER & les peuples autochtones urbains ou vivants en réserve : – Formation et accès à l’emploi

  •     L’équipe de direction de Badger a appris et commence à examiner comment attirer et retenir des employés provenant du 50 % des peuples autochtones du Canada vivant dans les centres urbains à travers le Canada. Les efforts de BADGER pour développer et diversifier nos affaires et notre main-d’œuvre sont l’un de nos objectifs stratégiques. Il est donc avisé d’identifier, embaucher et de retenir les hommes et femmes autochtones, peu importe où se trouve leur réserve.

(B) BADGER & et le Traité de Londres (1794) – L’avantage sur le plan de l’emploi pour des Indiens inscrits au Canada : Propriétaires d’infrastructures, & entrepreneurs principaux en Amérique du Nord.

  •     BADGER travaille avec et en compagnie d’une variété de propriétaires d’infrastructures et/ou leur entrepreneurs principaux à travers l’Amérique du Nord. Grâce au Traité de Londres de 1794, les membres de l’équipe BADGER qui possèdent le statut d’Indien peuvent travailler sans encombre des deux côtés de frontière américaine/canadienne. Cela peut se révéler très bénéfique pour les entrepreneurs finalisant des projets de construction dans la zone de la frontière américaine/canadienne, et apporte souvent une efficacité augmentée et des économies de coût.

(C) Opportunités chez Badger – Opportunité d’approvisionnement et sous-traitance pour les Autochtones :

  •     BADGER fera tout effort raisonnable et de bonne foi pour s’approvisionner en biens et en services auprès de prestataires/fournisseurs autochtones qualifiés qui sont en proximité étroite du projet. De plus, Badger s’efforce toujours de trouver des fournisseurs ou des sous-traitants de haute qualité qui sont des entreprises autochtones. Dans ces cas, lorsque cela est pragmatique, nous nous approvisionneronsen biens et services auprès de ces entreprises, peu importe l‘endroit où le chantier se situe.

Chez BADGER, nous définissons une entreprise autochtone comme suit :

  1. Une entreprise détenue majoritairement (50 % et +) par des Autochtones et située sur ou en dehors d’une réserve.
  2. Une société de développement économique, entreprise ou entité similaire détenue entièrement ou partiellement par une Première nation, une tribu, une colonie métisse, et/ou conseil tribal.
  3. Une entreprise individuelle ou société où le propriétaire ou actionnaire est autochtone, comme défini dans l’Article 35 de la Loi constitutionnelle du Canada ou autre définition reconnu sous la loi canadienne ou la législation des États-Unis.

Projets du gouvernement américain – Administration de petites entreprises (APE) & Article 8

(a) Sociétés :

BADGER utilisera les entreprises tribales et suivra les directives données par l’APE pour assurer que toutes les règlementations en relation avec les entreprises tribales et leurs statuts ‘Super’ 8 (a) sont suivies. Comme au Canada, tout effort sera fait pour assurer que les rapports entre BADGER et les peuples, communautés et entreprises autochtones sont : transparents ; respectueux, fondés sur la confiance, et mutuellement bénéfiques sur le plan socioéconomique.

(D) BADGER – Des collaborations autochtones aux partenariats – Communautés, entreprises et peuples

Comme mentionné ci-dessus, BADGER vient juste de commencer le processus de tisser des liens mutuellement bénéfiques avec les peuples, communautés et entreprises autochtones à travers l’Amérique du Nord. BADGER cherche toujours des collaborations par le biais de partenariats avec les peuples, les communautés et les entreprises autochtones.

Bien que ce processus puisse prendre plusieurs mois ouannées à achever, BADGER est fiers du fait qu’il a déjà signé cinq (5) accords commerciaux au travers des entreprises qui sont bénéfiques aux membres, en Alberta, Saskatchewan, et Manitoba. Ces accords formalisés sont complémentaires aux objectifs de formation, d’emploi, et d’approvisionnement autochtones, mentionnés ci-dessus. De plus, ces collaborations se situent dans des emplacements à hautes concentrations d’industries (exploitations minières, traitement et transport du pétrole et du gaz ; grands développements commerciaux, etc.) et des activités gouvernementales où les services de BADGER sont les plus utilisés.

Grâce aux collaborations, partenariats et opportunités synergiques de sous-traitance, BADGER a confiance qu’il augmentera le niveau de participation des peuples et des communautés autochtones au travers les efforts mentionnés ci-dessus, un projet à la fois.